Il n’est pas indispensable d’avoir toutes les qualifications demandées pour le poste auquel vous postuler

Si vous avez récemment obtenu un diplôme universitaire, il est probable que vous ayez suivi plusieurs cours qui, selon vous, vous aideront à vous préparer à votre premier emploi. Malheureusement, la plupart de ce dont vous avez besoin pour réussir dans votre travail implique des compétences que vous n’avez jamais suivi de cours pour acquérir. Et cela peut compliquer le processus de candidature.

La chine au porte de Paris

Lorsque vous examinez les qualifications pour les emplois de niveau d’entrée, de nombreux éléments de la liste peuvent être des choses que vous n’avez pas encore rencontrées. Même lorsque votre nouvel emploi implique des compétences techniques qui ont été abordées dans vos cours, votre futur employeur utilisera probablement des outils que vous n’avez jamais vus auparavant et s’appuiera sur des processus qui vont au-delà de ce que vous avez étudié.

Cependant, et c’est important, ce n’est pas parce que vous n’avez pas toutes les qualifications que vous ne devriez pas postuler pour cet emploi.

Apportez votre cerveau au travail, est ce que chacun, qu’il sorte ou non tout juste de l’université, vous aurez a possibilité de postuler pour un poste normalement offert aux personnes ayant quelques années d’expérience.

Quoi faire ? la réponse : « si vous êtes parfaitement qualifié pour le poste , vous visez trop bas. » . Si finalement vous avez obtenu le rôle – et bien il vous restera beaucoup à apprendre, et vous ferez bien.

Les sociétés s’attendent à ce que les personnes qui débutent dans un poste (et en particulier les personnes qui débutent dans une entreprise) évoluent. Elles veulent que les nouvelles recrues posent beaucoup de questions, recherchent un mentorat et commettent même quelques erreurs au fur et à mesure qu’elles découvrent leur rôle.

Cela signifie que vous devez rechercher des positions qui vous grandiront, pas celles où vous pouvez déjà cocher toutes les cases.

Malheureusement, de nombreuses personnes se concentrent sur des emplois potentiels pour lesquels elles sont déjà trop qualifiées. Il y a des avantages à faire cela : elles vont « démarrer rapidement », ce qui rend souvent un employeur heureux et peut renforcer la confiance en soi de la personne. Mais il est peu probable que le travail mène à une croissance importante et le fait de stagner dans un rôle rendra difficile la transition vers le poste suivant. En particulier, une trajectoire ascendante sur le lieu de travail nécessite une acquisition cohérente de l’ensemble des compétences nécessaires pour occuper le poste suivant. L’apprentissage de ces compétences lorsque vous occupez un poste pour lequel vous êtes sousqualifié exigera que vous appreniez « en dehors des heures de travail » plutôt que d’intégrer l’apprentissage dans l’exécution quotidienne de votre rôle.

Plage de Guadeloupe

Un facteur qui empêche souvent les gens de postuler à des emplois est le syndrome de l’imposteur. Ce sentiment que vous avez atteint un poste que vous n’avez pas mérité ou que vous ne méritez pas. Les personnes qui souffrent de ce syndrome craignent que si les autres savaient à quel point elles n’étaient pas qualifiées pour leur poste, elles ne conserveraient pas leur emploi.

Gadeloupe.
La plage

Mais ce syndrome est généralement une farce. Vous ne pouvez pas lire les pensées des autres, vous pouvez donc supposer qu’ils ont un degré de confiance en leurs capacités plus élevé qu’ils n’ont. Vous ne connaitrez jamais la quantité de compétences apprissent sur le tas si vous évitez les postes pour lesquels vous vous sentez non qualifié. Il vaut mieux traiter un nouveau poste comme un défi. Un état d’esprit de croissance, pour continuer à apprendre, est de traiter les tâches difficiles comme un manque de compétence (qui peut être acquise) plutôt qu’un manque de talent. (ce qui ne peut pas).

En pratique, il est utile pour presque tout le monde de traiter les offres d’emploi comme s’il s’agissait d’un ensemble de directives sur ce qu’implique un poste, et non d’une liste stricte d’exigences que tout candidat doit avoir. Il est bien sûr important d’avoir aux moins certaines des compétences requises dès le départ. Mais personne ne doit se limiter aux seuls postes pour lesquels il est déjà surqualifié.

Bring Your Brain to Work: Using Cognitive Science to Get a Job, Do it Well, and Advance Your Career ( librement inspiré de HBR Press).

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s